CATÉGORISATION ET BIAIS COGNITIFS DANS LES TAXINOMIES DE L’ÉDUCATION

Auteurs

  • Jean Joël BEGNIKIN

Mots-clés:

Catégorisation, taxinomie, biais cognitif, rationalité naïve, pensée scientifique

Résumé

En psychologie, la catégorisation est un processus cognitif fondamental facilitant la perception de l’environnement et la prise de décision. Plusieurs travaux ont clarifié ses principes et modèles mais n’ont pas exploré ses limites, notamment les biais cognitifs ou les confusions perceptives qui surviennent lorsqu’un objet matériel ou symbolique n’est pas convenablement catégorisé. Depuis 1853, lors du Congrès de Bruxelles, jusqu’à présent, trois systèmes de classifications de l’éducation ont été produits sous des formes ternaires, binaires et multipolaires. Ces classifications, pourtant formulées par des scientifiques, sont restées défaillantes, ambiguës, floues, imprécises ou antagonistes. Jusqu’ici, la psychologie sociale à la lumière des théories naïves, s’était limitée à étudier les biais cognitifs à l’œuvre dans la catégorisation des personnes et groupes sociaux. Cependant, la présente étude fait progresser la réflexion psychosociale en montrant que les biais cognitifs à l’œuvre dans les processus de catégorisation n’affectent pas seulement la rationalité naïve, mais aussi la pensée scientifique sans préjudice de la nature de l’objet catégorisé.

Publiée

2021-11-18

Numéro

Rubrique

Articles